Aviez-vous remarqué qu’il arrive à des enfants en bas âge, de dessiner avant de prononcer leurs premiers mots ? En effet, l’expression la plus simple pour eux était à travers le dessin. Bien que nous voyons souvent des silhouettes abstraites ressemblant que très vaguement à « papa ou maman » (souvent ce que les premiers enfants dessinent), il reflète la réalité telle que l’enfant le perçoit avec toute l’innocence que son âge peut apporter.

Dès son plus jeune âge, un enfant peut acquérir l’esprit de l’artiste en herbe, c’est-à-dire qu’il trouve du plaisir à mettre ses émotions sur papier, le présenter ensuite fièrement à ses proches, ses parents notamment, et l’accrocher dans un endroit bien visible de tous. Il est nécessaire d’entretenir cette créativité, car il se révèle que le dessin est bien plus qu’un simple loisir, mais peut présenter de nombreux avantages.

Le dessin, bien plus avantageux qu’on ne peut le penser.

Si beaucoup d’autres ont dû mal avec les dessins, et n’arrivent pas à poser une once de croquis sur papier, sachez que dessiner est une activité qui peut s’apprendre et se travailler, car tout être humain possède la créativité.

  • Une étude faite par des chercheurs américains a démontré que le fait de dessiner représente une source de plaisir chez un enfant, car il représente son envie de s’exprimer, et de transmettre ses émotions. Signe de bonne santé mental et morale, il peut signifier que l’enfant s’épanouit de manière artistique.
  • D’une manière ou d’une autre, dessiner induit d’avoir une notion de l’espace. Si l’enfant arrive à situer un arbre se trouvant derrière un autre se dessine plus petit, alors il a compris et assimiler une notion mathématique de base qui est la perspective. En effet, les maths et les arts représentent la réalité chacun à leur manière, mais ce sont des disciplines intimement liées. Rien qu’en ces termes, le dessin développe les facultés motrices et la réflexion. Il n’est pas donné pour rien de faire un croquis pour représenter un problème et sa compréhension.
  • Il s’avère aussi être la base de nombreuses carrières envisageables et d’actualité, telles que l’architecture, designer, concepteur de vidéos (jeu, émissions), graphiste etc… en cumulant le dessin avec d’autres centres d’intérêt, l’enfant peut trouver la voie qui lui convient pour commencer une carrière placée sous le signe de la créativité. Des grandes écoles de Beaux-Arts sont disponibles pour des études supérieures, et l’aspect artistique représente tout aussi un réel atout dans un CV pour exercer un métier lié à l’art.

 

Se lancer dans le dessin, pas qu’une histoire de bonne volonté

Afin de pouvoir vraiment se mettre au dessin artistique, il vous faudra un minimum de matériel de dessin pour pouvoir commencer. Le support, qui peut être une feuille, préférable qu’il soit blanc pour laisser transparaitre les couleurs, un crayon à papier et une gomme sont les minimums requis pour débuter dans un premier temps. Ensuite, au fur et à mesure de la découverte de techniques, et pour varier les plaisirs, il est possible de disposer de pastel, feutre, crayons de couleur, qui sont disponibles chez Caran d’Ache et Faber Castell.